KOSAPPY

KOSAPPY

KOSAPPY NEWS ! Pour vous tenir informé des nouveautés KOSAPPY ! 

KOSAPPY

Vous avez une question ?

Contactez-moi ! 

Faire grandir l'humain pour faire grandir votre entreprise. 

1 2 3

Manager: comment intégrer une nouveau collaborateur? (2)

14/06/2021

Phase 2: Onboarding,  jour J, l'intégration de votre nouvelle recrue. 

 

Bonjour à tous, 


Comme promis, je reviens vers vous avec la suite des conseils KOSAPPY pour un onboarding réussi !

Pour retrouver mon précédent article « L’onboarding commence avant l’arrivée du candidat », rdv dans la rubrique « articles » . 


Aujourd’hui, j’aborde la phase II : Jour J, l’intégration de votre nouvelle recrue.  


« C’est LE grand jour, j’ai mis 3 réveils de peur de ne pas me réveiller, un mélange de peur et d’excitation envahissent mon estomac, je passe 1h de plus que d’habitude à me préparer car comme dit mamie (qui l’a emprunté à David Swanson) « tu n’auras qu’une seule fois la possibilité de faire une bonne première impression », j’arrive avec une heure d’avance sur le parking, ça y est je passe la porte, c’est la rentrée, c’est le premier jour du job que j’ai tant convoité … » 


9h plus tard … « Désillusion …je crois que je vais rompre ma période d’essai » 


Vous allez me dire que je surjoue un peu … certes. C’est pourtant le cas de 4% des salariés qui quittent leur travail suite à une première journée catastrophique. (Étude sur l’industrie de Bersin by Deloitte « Onboarding Software Solutions 2014: On-Ramp for Employee Success »). 
Le % augmente à 21 % pendant la première semaine et 32 % le premier mois. Je ne recommencerai pas mon laïus sur la perte de temps et d’argent … je pense que vous avez saisi mon message sur l’importance de l’intégration des nouveaux salariés. 

 

Ci-dessous la suite des conseils KOSAPPY : 

 

Manager: comment intégrer une nouveau collaborateur? (2)

Manager : comment intégrer un nouveau collaborateur ?

08/06/2021

Phase 1 : L’onboarding, avant l’arrivée du candidat. 

 

 

Encore trop souvent négligé, l’intégration d’un candidat est pourtant stratégique pour le manager et son équipe.

Stratégique car l’intégration représente les fondations d’une relation durable entre l’entreprise et son collaborateur. Si vous me suivez depuis quelques temps, j’ai déjà abordé à plusieurs reprises la question du « Pourquoi » le onboarding est essentiel.

Aujourd’hui, et pour mes deux prochains articles, je souhaiterais vous partager le « comment » avec quelques conseils pour une intégration réussie. 


Pour commencer, mettons-nous au clair sur quelques aprioris. 


1.    L’onboarding ne démarre pas à l’arrivée du collaborateur dans l’entreprise, mais, en amont, dès son consentement à accepter le poste et se termine à la fin de sa période d’essai. 
2.    Le sujet du onboarding n’est pas uniquement un sujet traité par les RH. C’est également et surtout une responsabilité managériale. 
3.    Le onboarding n’est pas réservé aux postes dirigeants mais à chaque collaborateur quelque soit son niveau hiérarchique. 
4.    L’onboarding n’est pas du temps perdu mais un gain de temps et d’argent pour votre entreprise. 

Manager : comment intégrer un nouveau collaborateur ?

Un manager a-t-il le droit ne pas savoir ?

26/05/2021

Après quelques semaines sur off, j'en ai profité pour repenser la directive que je voulais donner à KOSAPPY...


Je reviens donc avec un format légèrement différent (je vous invite à me suivre sur les réseaux sociaux pour les nouveautés) et sur un sujet plus précis: l'influence du Management sur la Qualité de Vie au Travail. Mes prochains articles s'articuleront autour de cette thématique. 

 

Je le dis, je le répète mais je pense que la Qualité de Vie au Travail dépend avant tout de vos relations humaines en entreprise. La bienveillance ne devrait pas être une option, car, sans elle, le bien être des collaborateurs ne peut s'améliorer. J'ai donc à cœur, de vous transmettre à nouveau quelques réflexions sur le sujet.

 

Pour ce nouveau départ, j'ai voulu traiter un sujet qui peut paraitre simple au demeurant et, qui pourtant, sur le terrain n'est pas toujours facile pour ceux qui endossent la casquette de manager. 

 Être omniscient, est-ce vraiment une qualité requise pour un manager ? Un manager a-t-il le droit de ne pas savoir ? 

 

Ma réponse par ici 👇🏼 et bonne lecture. 

Un manager a-t-il le droit ne pas savoir ?

Le manager « intermédiaire », entre Docteur Jekyll et Mister Hyde.

22/04/2021

Bonjour à tous, 

 

Aujourd'hui, je me consacre à des acteurs clés de la QVT en entreprise: les managers "intermédiaires". 

 

Position délicate entre le top management et les collaborateurs,  demandant un fort engagement quotidien, pouvoir décisionnel souvent flou et incompris au sein de l'organisation, les exposants à une réelle fluctuation sur leur propre qualité de vie au travail. Comment alors être un relai de la  QVT pour les équipes quand on a du mal à l’appliquer à soi ?

 

Tel est le défi complexe sur lequel nous nous intéresserons dans cet article. 

Un élément de réponse dans le nom de l'article ...

 

Bonne lecture 😉

 

 

Le manager « intermédiaire », entre Docteur Jekyll et Mister Hyde.

Le sentiment de Flow ou comment atteindre le 7ème ciel au travail.

30/03/2021

Le Flow ? Mais, de quoi KOSAPPY souhaite  encore nous parler ?! 
Et bien, le Flow, c’est ce que je souhaite à chacun de vous dans votre vie professionnelle ! 

 

Dans ce court article, je vous explique le sentiment de Flow, comment le développer, afin de cultiver un climat de travail émotionnellement positif  ! 

 

Bonne lecture 😊

Le sentiment de Flow ou comment atteindre le 7ème ciel au travail.

Le syndrome de l’échec programmé

09/03/2021

Pour ce nouvel article, je me consacre à une situation que vous avez peut-être déjà vécue ou du moins que vous avez peut-être constatée dans votre entreprise:
Le syndrome de l’échec programmé. 😧
En d’autres termes, c’est une situation où d’excellents collaborateurs peuvent être conduits à devenir moins performants, voir, conduits au départ à cause d’une mauvaise appréciation managériale.

 

Je vous en dis plus ci-dessous, bonne lecture ! 

Le syndrome de l’échec programmé