KOSAPPY

KOSAPPY

KOSAPPY NEWS ! Pour vous tenir informé des nouveautés KOSAPPY ! 

KOSAPPY

Vous avez une question ?

Contactez-moi ! 

Faire grandir l'humain pour faire grandir votre entreprise. 

Manager : comment intégrer un nouveau collaborateur ?

09/06/2021

Manager : comment intégrer un nouveau collaborateur ?

Phase 1 : L’onboarding, avant l’arrivée du candidat. 

 

 

Encore trop souvent négligé, l’intégration d’un candidat est pourtant stratégique pour le manager et son équipe.

Stratégique car l’intégration représente les fondations d’une relation durable entre l’entreprise et son collaborateur. Si vous me suivez depuis quelques temps, j’ai déjà abordé à plusieurs reprises la question du « Pourquoi » le onboarding est essentiel.

Aujourd’hui, et pour mes deux prochains articles, je souhaiterais vous partager le « comment » avec quelques conseils pour une intégration réussie. 


Pour commencer, mettons-nous au clair sur quelques aprioris. 


1.    L’onboarding ne démarre pas à l’arrivée du collaborateur dans l’entreprise, mais, en amont, dès son consentement à accepter le poste et se termine à la fin de sa période d’essai. 
2.    Le sujet du onboarding n’est pas uniquement un sujet traité par les RH. C’est également et surtout une responsabilité managériale. 
3.    Le onboarding n’est pas réservé aux postes dirigeants mais à chaque collaborateur quelque soit son niveau hiérarchique. 
4.    L’onboarding n’est pas du temps perdu mais un gain de temps et d’argent pour votre entreprise. 

Phase 1 : L’onboarding avant l’arrivée du candidat. 

 

Conseil n°1 : 


Maintenir le lien entre le candidat et l’entreprise jusqu’à son premier jour officiel. Il s’écoule parfois plusieurs semaines, voir plusieurs mois entre la fin de la procédure de recrutement et le premier jour du collaborateur. L’adage « loin des yeux, loin du cœur » peut rapidement prendre tout son sens. Par expérience, un candidat qui a plusieurs possibilités de contrat prendra celui où la réactivité et le lien établit avec l’entreprise est plus fort pour une question de sureté. 

 

Conseil n°2 : 
Envoyer le contrat en amont afin que le candidat puisse en prendre connaissance calmement et puisse résoudre ses dernières interrogations avant de commencer pleinement dans l'entreprise. Pour rappel, un collaborateur travaillera rarement pour la « gloire », il doit donc avoir en main, dès le début, l’ensemble des tenants et aboutissants de son contrat afin d’éviter les déceptions. Attention, les échanges oraux ne suffisent pas car « les promesses n’engagent que ceux qui y croient ». 

 

Conseil n°3 : 
Impliquer votre futur collaborateur dans le « Big Why » de votre entreprise. Autre notion déjà abordée à plusieurs reprises par KOSAPPY : votre futur collaborateur doit impérativement comprendre la mission globale et les valeurs de l’entreprise avant son arrivée. 
Ces deux notions centrales sont normalement déjà évoquées lors de l’entretien. Il est donc nécessaire en tant que manager de partager en amont des informations (articles, livres, etc …) sur la dynamique de l’entreprise. La notion de « sens » sera le point clé de la phase n°2 ( Onboarding: Jour J et premiers jours du collaborateur au sein de l’entreprise). Nous y reviendrons. 
Vous pouvez également partager en amont, l’organigramme de l’équipe avec qui le futur collaborateur sera amené à travailler. Car oui, il est difficile de se remémorer dès le premier jour que Roberte est à la compta, Jacques au contrôle de gestion et Paul est … personne qui est Paul. 

 

Conseil n°4 : 
Votre équipe en place doit être au courant de l’arrivée d’un nouveau collaborateur. Mieux, votre équipe devrait même connaitre en quelques lignes son parcours et ses points forts. Pour cela, vous pouvez demander à votre future recrue d’écrire quelques lignes que vous partagerez à votre future équipe. 

 

Conseil n°5 : 
Se remettre en question. 
Le feedback en tant que manager vous avez normalement l’habitude d’en faire. Dans une procédure de recrutement et de onboarding, l’entreprise et vous-même êtes également évalués. N’ayez pas peur de vous remettre en question et de partager le ressenti avec le candidat. 

 

Je vous retrouve dans quelques jours pour la suite des conseils KOSAPPY sur la procédure d'Onboarding: "Jour J et premiers jours du collaborateurs au sein de l'entreprise." 

Manager: comment intégrer une nouveau collaborateur? (2) Un manager a-t-il le droit ne pas savoir ?